De l’Esprit des droits

L’apparition des droits humains sur la scène politique

Conférence de Dan Edelstein

 

À la fin du XVIIIe siècle, des révolutionnaires d’Amérique et de France faisaient appel aux droits naturels de l’homme pour mettre à distance la souveraineté royale et s’assurer certaines protections civiles. Quand et comment la notion de « droit humain » a-t-elle commencé à justifier de telles mesures ?

La conférence de Dan Edelstein vise à examiner la question des différents régimes de droits, depuis les guerres de religions jusqu'à l’âge des révolutions. En effet, si tous les philosophes, juristes, théologiens et autres écrivains s’accordaient à reconnaître l’existence de droits dans l’état de nature, ils se disputaient sur leur maintien dans la société politique. Seule une minorité d’entre eux pensait qu’on devait préserver intacts nos droits naturels. Quand et pourquoi cette minorité s’est-elle imposée ?

Dan Edelstein montre comment les Déclarations des droits de l’homme de 1789 et de 1793 ont servi de modèle pour la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 que l’on connaît.

 

Dan Edelstein est Professeur de français et d’histoire à l’Université de Stanford, en Californie. Il a obtenu une Licence ès Lettres à l’Université de Genève en 1999, puis un Doctorat à l’Université de Pennsylvanie en 2004. Ses travaux de recherche portent sur la littérature, l’histoire et la pensée politique et les humanités numériques. Son dernier livre, On the Spirit of Rights, vient de paraître en anglais (Chicago, 2018).

 

La conférence sera suivie par une discussion avec Martin Rueff, Professeur de littérature française à l’Université de Genève et Frank Haldemann, co-directeur du Master en justice transitionnelle et droits humains, Geneva Academy.

 

 

Quand
15 May 2019 18:30


Université de Genève, Bastions, Salle B111

Qui
Dan Edelstein