Digital Humanities

En matière d’humanités numériques les travaux du Bodmer Lab sont concentrés sur trois axes principaux.

Le premier axe a trait à la numérisation proprement dite et à la mise à disposition des données pour les chercheurs et le grand public.

Le deuxième axe œuvre à la constitution d’un modèle de données performant, s’inspirant d’autres projets de numérisations. Soit:

  • L’utilisation d’un standard de méta-données intégrable avec les options d’archivage actuellement disponibles à l’Université de Genève;
  • La création d’un entrepôt ouvert, de type OAI, permettant l’interconnectivité et l’interopérabilité des données issues de la numérisation et de la recherche;
  • L’accès libre (open-source) aux méta-données dans un premier temps et, à terme, aux données numérisées elles-mêmes.

Le troisième axe s’attache à exploiter les données dans le cadre de projets en humanités numériques. Soit:

  • Créer des visualisations et des représentations graphiques de la collection Martin Bodmer;
  • Traiter statistiquement les données numérisées;
  • Mettre en place une plateforme d’accueil susceptible d’encourager d’autres sous-projets de recherche centrés sur les données numérisées par le Bodmer Lab.