Intervenants

Patrick Chamoiseau

 Né à Fort de France, Patrick Chamoiseau vit à la Martinique. Son roman Texaco (Gallimard, prix Goncourt 1992) a ouvert de nouvelles voies à la littérature antillaise. Il a confirmé ce renouvellement avec Jean Bernabé et Raphaël Confiant en proposant l’Éloge de la Créolité (Gallimard, 1989). Politique au sens noble, il prône l’avènement de méta-nations interdépendantes et d’une méta-politique de la Mondialité et s’est engagé avec cette poétique aux côtés du Front de gauche aux élections européennes de 2009.

Avec son essai Écrire en pays dominé (Gallimard, 1997), il a exploré de nouvelles modalités de l’expression artistique confrontée aux accélérations globalisantes du monde. Il a également participé à l’écriture de nombreux films dont Passage du milieu (2001). Son œuvre, souvent primée, fait de lui un écrivain majeur de la littérature contemporaine et l’une des voix les plus influentes de la Caraïbe.

 

Roger Chartier

Roger Chartier est professeur émérite au Collège de France et Annenberg Visiting Professor à l’Université de Pennsylvanie. Ses recherches et enseignements ont été consacrés à l’histoire culturelle de la première modernité entre les XVIe et XVIIe siècles et se concentrent en particulier sur l’histoire du livre, de l’édition et de la lecture.

Ses ouvrages les plus récents sont Écouter les morts avec les yeux (Colllège de France / Fayard, 2008), Cardenio entre Shakespeare et Cervantès. Histoire d’une pièce perdue (Gallimard, 2011), L’œuvre, l’atelier et la scène (Garnier, 2014) et La main de l’auteur et l’esprit de l’imprimeur (Gallimard, 2015).

 

Yves Citton

Yves Citton est professeur de littérature et média à l’Université Paris 8, après avoir enseigné à l’Université Grenoble Alpes et à l’Université de Pittsburgh. Il codirige la revue Multitudes et a publié récemment Médiarchie (2017) et Pour une écologie de l’attention (2014) aux éditions du Seuil, ainsi que Zazirocratie (2011) et Mythocratie (2010) aux Editions Amsterdam. Ses articles sont en accès libre sur www.yvescitton.net.

 

Jean Dytar

Jean Dytar est auteur de bande dessinée et a enseigné une dizaine d’années les arts plastiques. Dans son premier album Le sourire des marionnettes (Delcourt/Mirages, 2009, rééd. 2016), il transposait au cœur de l’Iran du XIe siècle une réflexion sur le déterminisme religieux et la liberté humaine. En 2014, dans La vision de Bacchus (Delcourt/Mirages) il s’est intéressé aux peintres de la Renaissance vénitienne.

Chaque mot, chaque choix graphique accompagne et sert l’histoire pour plonger dans un monde à la fois cohérent et dépaysant. En mai 2018 sort son troisième album, Florida (Delcourt/Mirages), dans lequel il aborde cette fois des projets coloniaux français et anglais en Amérique du Nord au temps des guerres de Religion. Il tient un site dans lequel il développe quelques prolongements autour de ses albums : www.jeandytar.com.

 

Mélanie Exquis

Diplômée en histoire et en langue et littérature françaises à l’Université de Genève, Mélanie Exquis, collaboratrice scientifique à la Fondation Martin Bodmer, est en charge de la médiation culturelle du Musée de la Fondation, secteur qu’elle a développé depuis 2015.

 

Emmanuel Guez

  Emmanuel Guez est artiste, philosophe et médiarchéologiste. Il codirige le PAMAL (Preservation & Art – Media Archaeology Lab) à l’École Supérieure d’Art d’Avignon. Il vit et travaille à Vienne et Avignon. Retrouvez ses travaux sur les sites https://writingmachines.org et http://pamal.org.

 

Lauren Huret

Lauren Huret est titulaire d’un master des Beaux-Arts de Bordeaux (2008) et d’un master de la HEAD- Genève en arts visuels (2013). Son travail repense nos rapports ambigus et confus face à la machine, plus particulièrement ceux liés aux nouvelles technologies et aux nombreuses inconnues qui en résultent. Elle a été exposée à La Panacée de Montpellier, à la Kunsthaus Langanthal, à la galerie Hard Hat à Genève, au musée Rath de Genève ou encore au Copenhagen Contemporary.

Ses performances ont été montrées au Kunstmuseum de Lucerne, au Schinkel Pavillon de Berlin, au Théâtre de l’Usine de Genève et au festival Les Urbaines à Lausanne. Vous trouverez d’autres informations sur son site personnel: www.laurenhuret.com.

Crédits photographiques
Yves Citton: Astrid di Crolallanza
Jean Dytar: Régis Gonzalez